Rendez-vous

La greffe de peau, une pratique courante

Les greffes cutanées allogéniques (provenant d’un donneur) sont courantes chez les patients grands brûlés. Leur utilisation est comparable à celle d’un pansement puisqu’elles évitent les infections bactériennes et les pertes hydriques. À ce jour, c’est le meilleur « pansement » biologique qui existe. La greffe peut également être indiquée lorsque le patient présente une plaie chronique ou atone.

Le GHdC dispose d’une banque de peau, implantée au cœur-même du Centre de Traitement des Brûlés de l’IMTR. Grâce à cette implantation innovante, les patients ont l’assurance de disposer d’un greffon 24 heures/24 et 7 jours/7. Quand ce n’est pas le cas, les peaux peuvent ne pas être disponibles tout de suite et il faut parfois les importer de l’étranger. C’est donc un avantage considérable dans la course contre la montre que constitue le soin de ce type de blessés graves.

L'équipe

Banque de peau, chirurgiens, anesthésistes, dermatologues, infirmières en soins des plaies… Toutes les expertises sont réunies sur le site IMTR (rue de Villers 1 – 6280 Loverval) pour constituer le « Pôle Peau Brûlés Reconstruction » et permettre une prise en charge optimale des patients. Cet agrément intensifie la dynamique de prélèvement de tissus (et d’organes) initiée depuis de nombreuses années au GHdC et développe de nouvelles approches pour le traitement de plaies complexes.

La coordination médicale de la banque de peau est assurée par le Dr Denis Dufrane.

Chiffres

  • La cryopréservation de la peau s’effectue dans des congéla¬teurs à -80°c.
  • Les peaux doivent être utilisées entre 6 et 12 mois après leur congélation.
  • On peut prélever jusqu’à 6000 cm² de peau par donneur.
  • Le Centre de Traitement des brulés de l’IMTR greffe 30.000 cm² de peau par an.
  • Plus de 50 procédures qualité ont été rédigées pour encadrer le processus (du prélèvement à la greffe, en passant par la conservation).

Services associés