Un site pour retrouver toute l'actu du Nouvel Hôpital: www.ghdc-demain.be​​​​​​​​​​​

Le Grand Hôpital de Charleroi ambitionne d’ouvrir d’ici quelques années un tout nouvel hôpital à la hauteur des exigences de ses patients. L’ensemble des activités du GHdC sera prochainement rassemblé sur un site unique (sur le terrain des « Viviers »), idéalement situé au croisement du R3 et de la RN90.


Avant tout, un hôpital au service des patients et de la médecine de pointe

Le projet médical du Nouvel Hôpital se veut novateur et ambitieux. Il sera organisé autour de 8 pôles de soins interactifs regroupés en fonction de la pathologie ou selon une logique d’organes. Ceux-ci s’appuieront sur deux fonctions d’appui cliniques (Urgences, soins intensifs, Médecine Interne Générale…) et médico-techniques (radiologie, laboratoires…). Ce fonctionnement en pôles de soins permet de placer le patient au centre de notre organisation de façon bien plus concrète qu’actuellement. Par pôles de soins, nous entendons un trajet de soins pour le patient au sein des différentes spécialités. Cette réorganisation permet d’améliorer l’efficience de nos spécialités et la qualité du traitement que nous apportons au patient.



Un véritable campus santé

Le Nouvel Hôpital prendra place dans un parc de 17 hectares. La zone non construite sera donc aménagée en un parc respectant et développant une logique d’appui par la biodiversité et les fonctions vertes liées au parc, en parfait accord avec l’ensemble des acteurs concernés.

Il sera tout à fait possible de courir dans le parc, d’accompagner les enfants qui souhaitent jouer dans le jardin aménagé, de pouvoir se promener ou se ressourcer sans traverser de vastes parkings. Les aménagements des abords du parc et les vues offertes aux patients participent grandement à l’aspect humain de l’hôpital et le confort du patient.



Un projet architectural novateur et ambitieux.

Le Nouvel Hôpital sera réalisé par l’association momentanée VK-Réservoir A. La conception et l’architecture du Nouvel Hôpital s’éloignent des lignes classiques de la construction hospitalière.

Le modèle architectural qui sera développé a été largement inspiré du modèle hollandais qui se basait sur une conception en « layers » ou fonctions.

Selon ce modèle, un hôpital est composé d’une série de fonctions dont les quatre principales sont :

- le « hot floor » (installations médico-techniques, blocs opératoires, soins intensifs, urgences), il représente 24% de l’hôpital construit,

- la fonction logistique (stérilisation, laboratoire, pharmacie, manutention), elle représente 13% de la construction,

- la fonction d’hospitalisation (« motel » pour les courts séjours et « hôtel » pour les longs séjours) qui correspond à 27% de l’hôpital construit,

- les installations de bureaux et la polyclinique, 36% de la surface construite.

L’ambition du GHdC est de construire le premier hôpital belge de nouvelle génération, qui n’est ni un monobloc ni un hôpital pavillonnaire. L’agencement des différentes fonctions du futur hôpital est tel que la fluidité des déplacements et l’efficacité des supports logistiques sont garanties. Pour le patient, cela lui permettra de se diriger facilement dans l’hôpital et que ses trajets soient les plus courts possibles.



Une question sur le Nouvel Hôpital ?

monhopital@ghdc.be

Le Nouvel Hôpital