Le Nouvel Hôpital

Dans le cadre de son projet de développement stratégique, le Grand Hôpital de Charleroi, fruit de la fusion des hôpitaux Saint-Joseph, Sainte-Thérèse, IMTR, Notre Dame et Reine Fabiola, ambitionne d’offrir à l’ensemble de ses patients un tout Nouvel Hôpital, à la hauteur de leurs exigences. En concertation avec les autorités publiques, le GHdC a acquis en 2012 le site des «Viviers». Situé au croisement du R3 et de la RN90, ce vaste terrain de 17 hectares offre des possibilités d’accès idéales, et son importante superficie autorise un aménagement paysager respectueux de l’environnement et du quartier.

Ce projet d’hôpital sera l’un des plus grands de notre pays (environ 900 lits). VK Architects & Engineers et Reservoir A sont les concepteurs de ce nouveau campus de soins tourné vers l’avenir. Ils ont remporté en 2013 le concours d’architecture portant sur la réalisation d’un projet ambitieux en collaboration avec leurs partenaires.

Le Nouvel Hôpital abritera l’ensemble des fonctions médicales actuellement réparties sur 5 des 6 sites du Grand Hôpital de Charleroi.

Architecture fonctionnelle : architecture en ‘layers’

Le GHdC a choisi de s’inspirer d’un modèle architectural en layers (ou architecture fonctionnelle) pour répondre à sa programmation ambitieuse et anticiper les défis démographiques, financiers et médicaux.

La méthode de l’architecture en layers consiste à différencier l’hôpital en plusieurs entités immobilières qui se distinguent les unes des autres par leurs coûts d’investissement, leurs performances, leur flexibilité et leur adaptabilité au marché immobilier.

Projet paysager

Le bureau Bas Smets, en charge de l’aménagement du paysage, a créé différentes ambiances dans le parc pour les patients en convalescence et leurs visiteurs, mais aussi pour les animaux protégés et la flore. Afin de maintenir l’importante biodiversité du site des Viviers, il a créé des nivellements et une série de vallons pour accueillir des plans d’eaux dans les parties basses ainsi que des vallées sèches. Les parties plus hautes seront plantées d’arbres à croissances différentes. Sur un total de 17 ha, le parc représentera plus de 11 ha et encadrera ainsi une zone de seulement 4 ha pour l’hôpital et de 2 ha pour le parkway.

Chronologie du projet

Pour en savoir plus, visitez le site internet consacré au Nouvel Hôpital : www.ghdc-demain.be

Sauvetage des crapauds calamites et préservation de la biodiversité

Le terrain des Viviers est répertorié comme site de Grand Intérêt Biologique (SGIB). Il joue le rôle de refuge pour une faune diversifiée dont le crapaud calamite, une espèce qui a profité des anciens milieux industriels (terrils, carrière, friches…) pour se créer des habitats. Sur les anciens charbonnages, ce crapaud apprécie les pentes schisteuses des terrils, en particulier quand elles sont colonisées par une végétation de type ouverte ou semi-ouverte. Il est en danger de disparition et intégralement protégée par la législation régionale.

La préservation des crapauds calamite est une priorité pour le GHdC. Une nouvelle zone d’habitat a été créée au nord du terrain, à l’abri des travaux. La roselière a été déplacée jusqu’à cette nouvelle mare.

Reconversion des sites actuels

Des réflexions sont toujours en cours sur la reconversion de nos sites hospitaliers. Certains bâtiments sont très anciens et devront sans doute être détruits. Pour les bâtiments les plus récents, voici les pistes qui ont été dégagées :

  • Écoles
  • Logements
  • Maisons de repos

Des questions ?

Si vous êtes riverain du Nouvel Hôpital ou tout simplement intéressé par sa construction : paola.divrusa@ghdc.be.

Demandes presse : Germain Renier (germain.renier@ghdc.be | 071/10.52.52)

Chef de projet  David van Drooghenbroeck