Rendez-vous

L'aorte

L’aorte est la plus grande et la plus grosse artère du corps humain. Elle apporte du sang oxygéné à toutes les parties du corps via la circulation. L’aorte peut être le siège de plusieurs maladies : elle peut être dilatée (anévrysme), déchirée (anévrysme rompu, dissection aortique, déchirure traumatique ou iatrogène), calcifiée (athéromateuse), avoir des malformations… La spécificité des maladies de l’aorte est une dégradation du tissu élastique de la paroi de l’aorte, fragilisant l’intégrité de la paroi du vaisseau sanguin. La section fragilisée peut à son tour se distendre et accroitre la fragilité de la paroi selon la loi de Laplace. Les portions les plus faibles se transforment ainsi en anévrismes qui vont éventuellement se rompre ou provoquer des déchirures appelées «dissections aortiques». Ces dernières peuvent avoir de graves conséquences.

Le tueur silencieux

On parle souvent de la maladie de l’aorte comme d’un tueur silencieux, parce qu’elle ne provoque généralement pas de symptômes pour alerter le patient ou le médecin. Par contre, ses conséquences peuvent être catastrophiques, comme en cas de dissection aortique. Un diagnostic et une prise en charge rapides sont critiques, puisque le taux de mortalité en cas de rupture ou dissection est extrêmement élevé.  Presque 50% des patients avec une rupture ou dissection aigue de l'aorte n'arrivent même pas à l'hôpital.  Les risques opératoires en urgence pour les patients qui sont tout de même diagnostiqués avec cette terrible complication peuvent aussi atteindre des chiffres très élevés.

La prise en charge

À l’aide de tests d’imagerie et des consultations régulières,  les médecins impliqués  évalueront très précisément l'aorte,  les facteurs de risque et les maladies associés du patient, pour mettre en œuvre un plan de prise en charge personnalisé. La prise en charge des patients peut être médicamenteuse ou chirurgicale, selon le cas.

Notre service de chirurgie cardiovasculaire offre une prise en charge complète de la pathologie aortique, tant en électif qu'en situation d'urgence. Qu'il s'agisse d'une maladie de la racine aortique, de l'aorte ascendante, de la crosse aortique, de l'aorte thoracique descendante, de l'aorte abdominale ou de l'aorte thoraco-abdominale, nous avons tous les moyens nécessaires à une prise en charge rapide et appropriée, avec de très bons résultats. Différentes approches comme la voie chirurgicale classique, la voie endovasculaire, ou les techniques hybrides sont utilisées afin d'offrir le meilleur traitement au patient, bien adapté à ses spécificités.

Les objectifs de la clinique de l'aorte

L’équipe de chirurgie cardiovasculaire du GHdC a souhaité créer une clinique spécifique pour cet "organe", ayant comme but non seulement l'amélioration continue de nos résultats mais surtout la diminution de la mortalité de cette maladie dans la population générale. Dans cette optique nous avons rassemblé différentes spécialités médicales et chirurgicales comme la chirurgie cardiovasculaire, la cardiologie, l'anesthésie, la radiologie, la rhumatologie et la génétique, afin de pouvoir créer des protocoles de prise en charge spécifique, mais aussi des programmes de dépistage de la maladie de l'aorte et de suivi à long terme.

La maladie aortique doit être mieux comprise et mieux traitée par la communauté médicale. C'est l'un des objectifs de la Clinique de l'Aorte.  Des réunions scientifiques (GLEM, dodécagroupe) sont organisées dans ce but, adressées spécialement aux médecins traitants. Ce sont eux que les patients voient régulièrement et qui jouent un rôle essentiel dans le dépistage de cette maladie dangereuse. À travers cette clinique, le parcours médecin-patient est facilité et la clinique se positionne comme centre de référence dans cette affection.

Une autre raison très importante de cette clinique est le suivi à long terme. Dès qu'un patient est diagnostiqué avec une dilatation de l'aorte, il doit être suivi régulièrement afin d'assurer une surveillance attentive de l'évolution de son aorte. La finalité pour les patients non-opérés est de leur proposer à temps une chirurgie programmée, dont les risques et les complications sont nettement inférieurs à ceux encourus lors d'une chirurgie d'urgence. Les patients opérés bénéficient aussi de ce suivi régulier au long cours, qui a comme avantage une détection précoce et une prise en charge rapide des éventuelles complications ou d'une évolution continue d'autres segments de l'aorte non-traités.
Par ailleurs, la Clinique de l'Aorte a pour but de collecter toutes les données de cette pathologie dans un registre, qui sera accessible à chacun des participants, pour améliorer l'encadrement du patient.  Nous collaborons aussi dans ce sens  avec d’autres centres au niveau national et international.
 

SOS Aorte

En cas de syndrome aortique aigu (rupture ou dissection), un "SOS Aorte" comportant un numéro unique (permettant une communication directe avec le chirurgien cardiovasculaire de garde) sera prochainement mis en place.

 

Contact

Secrétariat  Saint Joseph :  071 10 75 93

Secrétariat Notre Dame :  071 10 26 56

Services associés